Une nouvelle directive adopté des règles plus strictes pour la collecte et le recyclage des équipements électriques et électroniques

Le Parlement européen a adopté des règles plus strictes pour la collecte et le recyclage des équipements électriques et électroniques tels que les réfrigérateurs, les ordinateurs et les téléviseurs dans l'ensemble de l'Union européenne (UE) après avoir atteint un accord en deuxième lecture avec le Vingt L'objectif est prévenir les dommages à la santé humaine et l'environnement

La nouvelle directive, qui met à jour une version antérieure de 2003 sur ce type de déchets va obliger les États membres à recueillir 45% des équipements électriques et électroniques à 2016 et 65% en 2019 Alternativement Unis, il va alimenter le 85% des déchets produits sur leur territoire en 2019, de l'objectif contraignant de courant pour recueillir quatre kilos par personne et par an, soit environ deux millions de tonnes par an

Actuellement, environ 10 millions de tonnes sont produites et à peine collectés et recyclés correctement tiers des déchets de ce type d'équipement dans l'ensemble des États membres de l'UE Si recueillent 85% de ces déchets pourraient être recueillies environ 10 millions de tonnes, soit environ 20 kilos par personne d'ici à 2020 Bruxelles estime que les déchets va augmenter en 2020 à 12 millions de tonnes par an

Pour faciliter cette collecte, les nouvelles règles permettent au Parlement de demander aux consommateurs de retourner les petits appareils comme les téléphones mobiles dans les magasins d'électronique, à l'exception de petites surfaces sans avoir à acheter un nouveau terminal ou autre produit également réduire les charges administratives pour les fabricants de se détendre, par exemple, des exigences d'inscription et de déclaration et de fournir des règles plus claires pour éviter d'être facturé deux fois ou frais d'inscription, cependant, ils devront financer les objectifs de collecte

Les députés européens ont également réussi à introduire des contrôles plus stricts sur les nouvelles règles pour empêcher les États membres d'exporter ces déchets vers des pays tiers qui ne possèdent pas la collecte et le recyclage adéquat en exigeant des exportateurs de prouver à l'avenir que l'équipement est l'infrastructure envoyé à réparation agréé ou réutiliser que les États membres, ce qui aura un an et demi pour intégrer les nouvelles règles dans leur législation nationale, formellement ratifier l'accord sur les nouvelles règles dans les prochaines semaines de retard

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha