Un observatoire surveillé que l'emploi dans le secteur de l'automobile ne soit pas affectée par les nouveaux objectifs environnementaux

Le Forum de l'industrie Reextructuring Voiture européenne réunit ces jours à Bruxelles à 300 représentants de haut niveau de l'industrie automobile pour discuter de l'avenir de l'industrie Le sujet principal de la réunion est de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) de nouvelle unité de dioxyde de voitures et comment il va affecter l'emploi restructuration vient précisément pour répondre aux nouveaux objectifs environnementaux

Pour éviter une crise, les participants à l'événement ont décidé de créer un observatoire (formé par la Commission européenne, les gouvernements, les entreprises, les syndicats et les régions) chargé de veiller à ce que les 12 millions de travailleurs qui ont l'industrie automobile européen (deux millions et dix directe et indirecte) ne souffre pas trop avec les réformes à venir

Cet observatoire surveillera l'évolution du secteur, à la fois dans les domaines de l'emploi et de la compétitivité, de promouvoir la restructuration «socialement responsable» et de surveiller également que faire un meilleur usage des fonds, notamment le Fonds social européen et le Fonds européen ajustement à la mondialisation

d'énormes dépassements de coûts

Bruxelles propose de nouvelles voitures fabriquées en Europe à émettre un maximum de 130 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui engendrerait d'énormes coûts supplémentaires pour l'industrie de la fabrication et de la production dans les trois prochaines années

Les fabricants, qui croient qu'ils peuvent atteindre le sommet de 135 grammes de CO2 en 2015, pensent que la solution réside dans une approche intégrée, de sorte que toute la responsabilité ne tombe pas sur l'industrie, mais les routes sont améliorées, il est à la mode pilotes pour plus efficace la qualité de conduite et les biocarburants fabriqués

Le secteur automobile représente 3% du produit intérieur brut (PIB) dans l'UE et les exportations d'un montant de 60.000 millions d'euros, ce qui équivaut à 4% de produits manufacturés sortir ensemble de la Communauté

12

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha