UE donne trois semaines plus tard pour Microsoft avant d'imposer une nouvelle amende

La Commission européenne a donné Microsoft trois semaines plus tard, jusqu'au 23 Avril, pour expliquer pourquoi ne remplit pas les conditions imposées par Bruxelles en Mars 2004 à la suite de sa condamnation pour abus de position dominante sur le marché européen de autrement, le géant américain de l'informatique est exposée à recevoir de nouvelles amendes

Le 1er Mars, l'exécutif européen a menacé Microsoft de nouvelles amendes journalières si dans un mois n'a pas répondu de manière satisfaisante aux exigences de la peine, par exemple, en fournissant des informations essentielles concurrents afin qu'ils puissent élaborer des programmes compatible avec Windows

Ce délai a été prolongé de trois semaines, selon le porte-parole européen de la concurrence Jonathan Todd En principe, Microsoft a demandé marge jusqu'à la fin mai en raison de la complexité de l'affaire, mais la Commission européenne a estimé que 21 autres jours sont suffisants

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha