Quinze rejette fixer des objectifs contraignants pour l'utilisation des biocarburants

Vendredi dernier, le Conseil des ministres de l'énergie de l'Union européenne (Ecofin) opposés à la fixation obligatoire pour l'utilisation des biocarburants à des fins de transport, et fait pression pour commencer à réparer des niveaux indicatifs, selon le secrétaire d'Etat à l'Economie, José Folgado

Ainsi, ils ont rejeté la proposition de directive présentée par le commissaire européen chargé des transports et de l'énergie, Loyola de Palacio, qui était prêt à accepter un amendement lors de l'avis du Parlement est connu et la question de la taxation des biocarburants est résolu au sein de l'Ecofin

Les ministres de l'énergie ont accepté la proposition de la présidence espagnole de définir un système à deux phases (jusqu'à 2005 et de 2006 à 2010) qui est accompagné d'une clause de révision qui pourrait conduire à une adaptation des objectifs en 2007 ou plus tard

Cette directive prévoit que, d'ici le 31 Décembre 2005, les biocarburants ont une part d'au moins 2% de toute l'essence et du carburant diesel vendus pour les transports marché, et que cette part va augmenter progressivement à un pourcentage minimum 5,75% en 2010

La proposition de la présidence espagnole vise à contribuer à la réalisation des engagements pris dans le protocole de Kyoto et réduire la dépendance énergétique de l'UE en provenance de pays tiers, Folgado déclaré le commissaire européen Selon 2020 2030 90% d'huile il consommé dans l'UE proviennent de l'extérieur des Quinze, et 90% de ce pourcentage sera utilisé pour le secteur des transports

8

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha