Protection des utilisateurs focalise le Congrès mondial des consommateurs internationaux

Hier a commencé à Lisbonne le XVII Congrès mondial de Consumers International (CI), la plus grande fédération mondiale des organisations de consommateurs avec 250 associations membres dans 115 pays à la réunion a impliqué 800 délégués des organisations de consommateurs à travers le monde, qui vont discuter le plus achalandé des mesures efficaces pour protéger les consommateurs contre le XXIe siècle, compte tenu des changements dans le monde depuis la fin du dernier congrès (Afrique du Sud, 2000), selon la Fédération des consommateurs en action (FACUA Espagne) a déclaré dans un communiqué

L'événement, qui se termine le vendredi, est organisé en deux sessions plénières, 15 ateliers, 11 réunions spécifiques, 3 cours de formation et une réunion spéciale des agences gouvernementales L'Assemblée générale de CI a tenu 3 séances, au cours desquelles le nouveau président / e élira le nouveau conseil d'administration, qui a approuvé un document d'orientation, après avoir examiné les trois dernières années de travail par Consumers international

La plénière se penchera sur les questions de protection des consommateurs et de la gouvernance démocratique et l'avenir du mouvement des consommateurs, respectivement

Ateliers porteront sur des questions anciennes et nouvelles telles que l'économie et le commerce international, de la nourriture, les services publics, les normes, la société de l'information, la consommation durable et la responsabilité sociale de l'entreprise et divers sujets sur le mouvement des consommateurs

Cours de formation, quant à lui, mettra l'accent sur la communication efficace, le rôle des normes en matière de protection et de stratégies consommateur de la publicité de votre organisation et de ses produits

Aussi, aujourd'hui, une réunion spéciale coordonné par l'Institut de la Consommation Portugal (DECO), sous le thème «Les meilleures pratiques en matière de protection des consommateurs" aura lieu

D'autres rencontres seront axées sur l'éducation des consommateurs, la drogue, le tabagisme, le Codex Alimentarius, la propriété intellectuelle, de la jeunesse et de la consommation durable, la crédibilité de l'information sur l'Internet, les impacts du "dumping" de secteur des exportations agricoles pour les consommateurs ruraux et urbains, l'agriculture durable, la réforme la santé, la concurrence et le commerce équitable

0

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha