Près de la moitié des 124 pays fournissant des informations de l'OMS sur les dons de sang pas de sécurité systématiquement contrôlée

Un total de 56 pays de la 124 qui font leurs données sur les dons de sang à l'OMS pas effectuer un test de dépistage du VIH, l'hépatite B et C et la syphilis systématiquement Les raisons de cette situation sont le manque de preuves, le manque d'infrastructures ou le manque de personnel qualifié pour la mise en œuvre

Sainte-Lucie est le pays qui a pris un grand pas dans ce domaine, comme cela est arrivé à contrôler 24,3% des dons de sang dans 2002 à 83,05% en 2004. La Malaisie est passée de 50% en 2002 à 99% en 2004, et l'Inde a augmenté de 45% à 52,4% en Chine les autorités de veiller à ce que tous les dons de sang effectués en 2005 ont été testés pour quatre maladies: le VIH, l'hépatite B et C et la syphilis le géant asiatique est passée de contrôle 22% des dons non rémunérés en 1998 à 94,5% en 2005

Sur les 124 pays fournissant des données à l'organisation, 45% ont montré une augmentation de leurs dons gratuits, tandis que le reste sera soit rester à la même taille ou ont connu une baisse du nombre de donneurs gratuits, selon un communiqué outre l'OMS, 49 pays ont atteint l'objectif de contrôler les dons de ceux-ci 100% gratuits, seulement 17 sont des pays en développement

La Journée mondiale du don de sang qui se tiendra mercredi prochain, vise à aider les gouvernements à atteindre cet objectif grâce à la sensibilisation de la nécessité d'approvisionnement en sang sûr et de reconnaître l'existence des donneurs de sang

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha