Oxfam appelle les troupes de maintien de la paix internationales de l'ONU en Haïti

Oxfam International a demandé des troupes de maintien de la paix internationales de l'ONU en Haïti, car tel que rapporté par l'urgente nécessité de fournir une aide aux nécessiteux

Oxfam a envoyé une lettre à Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies et Président du Conseil de sécurité ce mois-ci, Jean Marc de la Sablière, qui a exhorté à autoriser "le déploiement le plus tôt possible d'une force de maintien de la paix ONU "

À l'heure actuelle, il y a 2600 personnes présentées par le Canada, France, États-Unis et le Chili, mais Intermon Oxfam affirme que ce chiffre "ne peut pas garantir la protection de la population civile et la distribution de l'aide humanitaire des agences internationales" Est en outre, selon eux, il serait nécessaire de doubler le nombre de personnes "pour atteindre le chiffre de 5000, et la force multinationale devrait donner une plus grande priorité à faciliter l'accès de la population à l'aide humanitaire"

La situation dans ce pays a également été dénoncé par le Fonds officielle des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) Ralph Midy, qui assure que les enfants haïtiens sont "pris dans le chaos politique qui sévit dans le pays depuis plus d'un mois"

Pour montrer la situation extrême dans laquelle se trouve le pays, Midy noter que les bus et les voitures ont cessé de travailler en raison du manque de carburant, "parce que le peu qui reste ne peuvent être achetés à un prix exorbitant" et un 85 pour cent des écoles sont privées et le seul repas chaud par jour reçoit de nombreux enfants qu'ils consomment à l'école », alors quand il n'y a pas des classes, la meilleure source d'alimentation ayant la plus petite, il est également interrompu" aussi dans beaucoup de ces écoles, "il y a eu pillage des stocks de produits alimentaires et les matériaux utilisés pour préparer des repas pour les étudiants"

Il a également mentionné les hôpitaux, assurant que le travail ", mais pas avec la fréquence ou du personnel régulier" "Bien que les coûts d'admission sont faibles, les gens ne peuvent même pas se permettre pourquoi les hôpitaux ont été distribués gratuitement des médicaments, et maintenant pas d'argent pour acheter de nouvelles fournitures de gens dans les hôpitaux même pas obtenir de la nourriture ", at-il dit

0

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha