Les syndicats espagnols et les ONG déplorent les résultats du Sommet de Johannesburg

Le Sommet de Johannesburg a raté une occasion importante de faire un autre processus de mondialisation de polarisation et de corriger les déséquilibres sociaux et économiques énormes entre le premier soi-disant monde et troisième syndicats et les ONG espagnoles de sur le Forum parallèle de la société civile, ils ont déploré à son retour l'incapacité des gouvernements à travers le monde pour répondre à la misère qui persistent plus de 1000 millions de personnes et la dégradation environnementale galopante de la planète

"Il est la dernière chance, mais était à Johannesburg a perdu" Joaquín Nieto, secrétaire confédéral de l'Environnement CCOO, mis voix à la déception généralisée aux mauvais résultats du sommet

Malgré le solde négatif global et attentes déçues, le Sommet de la Terre a ouvert des failles pour les représentants de l'espoir de deux des organisations espagnoles participant à l'événement en Afrique du Sud, ils ont souligné hier la force croissante des mouvements civils et la cohésion pour exiger des puissants du monde à assumer ses responsabilités et d'actions spécifiques à une répartition équilibrée des richesses Bien dit Patricia Carrera, écologistes en action "de toutes les difficultés qu'ils nous ont mis à participer à débats »

8

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha