Légère reprise de la population d'ours bruns dans les Monts cantabriques Ouest

La population d'ours bruns dans la partie occidentale des monts Cantabriques connaissent ces dernières années une «légère reprise», mais reste encore classé comme une espèce «en danger» Guillermo Palomero, chef de l'Ours brun Groupe de travail coordonné par le ministère de l'Environnement, a déclaré hier que «ce faible rebond est des nouvelles positives", en particulier si l'on tient compte de la population vivant dans la partie orientale de cette gamme et les Pyrénées, avec de graves problèmes démographiques

ours cantabrique sont divisés en deux populations génétiquement secret étend Western Asturias, Castilla y León et la Galice des Ancares de Lugo à Puerto de Pajares et accueille le plus grand groupe depuis leur recensement est supérieur à 60 selon copies Environnement au cours des trois dernières années ont vu une croissance record à localiser les ours avec des oursons de l'année: huit, neuf et huit groupes respectivement Ces données révèlent une "tendance de la population à la hausse", bien que "l'augmentation est très modeste , si vous avez besoin de poursuivre les efforts de conservation ", dit le ministère

Selon Palomero, cette hausse est expliquée par l'abondance des ressources alimentaires, les efforts des autorités pour contrôler le braconnage et le soutien du public à cet égard, a noté le succès des programmes d'éducation à l'environnement, car «ils ont sensibilisé le public sur la importance de la préservation de l'ours brun "

La population de l'Est, situé dans la région de Riaño (León), Cantabrie et les Asturies, cependant, fait face à un changement de circonstances qui l'expliquent moins nombreux: la pénurie des ressources alimentaires et le fait que le nombre d'hommes triple la femelle une étude récente a identifié 22 ours au total et les prévisions les plus optimistes pointer vers un maximum de 25 copies

Pour ces raisons, le Groupe de travail a souligné la nécessité d'adapter, de toute urgence, les plans de relance portent les critères énoncés dans la Stratégie pour la conservation de l'ours cantabrique, adoptée en Octobre 1999

5

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha