Le nommé entraîneur de l'édition 2009 émet jusqu'à 256 grammes de CO2 par kilomètre, dénonce Greenpeace

Le choix de l'Opel Insignia comme voiture de l'année 2009 en Europe a été critiqué par Greenpeace, qui considère que ce modèle ne dispose d'aucune amélioration de la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère, ce qui peut atteindre 256 grammes par kilomètre

Le groupe environnemental note que même le moteur qui émet moins de CO2 que les 34 grammes primés limiter l'Union européenne (UE) veut imposer aux voitures vendues en Europe à partir de 2012

En outre, tous les modèles de l'essence, y compris les soi-disant «Ecotec» émettent plus de 179 grammes par kilomètre "Il est scandaleux que l'intention de tromper le consommateur en tant que noms flashy comme« Ecotec »quand derrière une voiture tombe en panne, il est un véritable ennemi de l'environnement et la santé des citoyens, "Steve Sawyer, responsable de la campagne des Transports dit Greenpeace

GM et l'environnement

General Motors (GM), dont fait partie Opel groupe, "n'a pas noté de son intérêt au cours des dernières années dans l'amélioration de leurs performances en matière de l'environnement», dit-il à cet égard Greenpeace et que les émissions moyennes des voitures GM vendus en Europe en 2007, ils se sont élevés à 156 grammes de CO2 par kilomètre, seulement 0,6% de mieux que l'année précédente et 17% au-dessus de la limite doit respecter l'entreprise aller de l'avant si la proposition de la Commission européenne, dire les écologistes

Greenpeace souligne qu'il n'y a aucune indication que l'industrie automobile respecte ses promesses d'autorégulation afin de limiter son impact sur le climat, "Pari sur le potentiel touristique de haute performance et de la consommation hors de prix comme meilleure voiture pour 2009, réaffirme l'industrie achats en ligne en faveur des voitures les plus inutiles "écologistes critiquent

Selon lui, les émissions moyennes de consommation de carburant et de CO2 des voitures neuves est la politique la plus efficace qui peut mener l'UE à lutter contre le changement climatique tout en réduisant sa dépendance aux importations de pétrole et encouragerait investissements dans les technologies propres de l'automobile en Europe

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha