Le Mouvement pour la paix, le désarmement et la liberté sera étudiée pour des allégations de détournement de fonds

Le Mouvement pour la paix, le désarmement et la liberté (MPDL) sera étudiée pour des allégations de détournement de fonds dans un projet au nord du Maroc avec la collaboration de la Communauté de Madrid, selon une annonce faite par le ministre de l'Immigration de cette communauté, Lucia Figar

Ce détournement présumé, refusée par l'ONG présidée MEP Francisca Sauquillo, a été découvert par le magazine Time Le montant détourné de montant de 800 000 d'euros, a déclaré Figar

Selon Time, l'MPDL développe un projet de coopération pour le développement dans le parc national d'Al Hoceima au nord du Maroc, totalisant 816,760 euros, dont 13 928 ont été versés par la Communauté de Madrid Apparemment, toujours selon le magazine, ONG a reçu cet argent pour construire une route de campagne à 50 km et seulement fait 20

Député socialiste Francisco Contreras a également demandé d'enquêter sur le Centre pour la recherche, la promotion et la coopération internationale (CIPIE) et "paralyser" la prestation des subventions à cette fondation

Figar a rejeté la demande au motif qu'il n'y a aucune raison pour qu'il le ministre a souligné qu ' "il est" pas de recherche sur cette ONG, sauf si une demande d'information de l'Union européenne (UE), qui relève de ses "procédures d'inspection communes"

10

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha