Le ministre des Affaires sociales andalouse insiste sur le rôle des nouvelles technologies pour les personnes handicapées

Le ministre des Affaires sociales du gouvernement de l'Andalousie, Isaías Pérez Saldaña, a déclaré cette semaine l'importance des nouvelles technologies pour favoriser l'intégration des personnes ayant une incapacité, puisque, selon lui, "ces nouvelles techniques pour continuer le chemin vers la pleine reconnaissance des droits de l'homme "

Lors de l'inauguration de la troisième édition de l'invalidité, DISCAP 2003, Pérez Saldaña, qui était accompagné par le médiateur andalou, José Chamizo, dit-il en Andalousie environ 700 000 personnes souffrent d'une sorte de, la déficience mentale ou physique sensorielle, "donc nous devons relever le défi d'une véritable intégration"

À cet égard, il a évoqué le plan d'action global pour les personnes handicapées que l'andalou devrait être approuvé en Septembre, coïncidant avec l'Année européenne des personnes handicapées, "qui sera un réel effort pour soutenir ce groupe"

Pendant ce temps, Chamizo dit DISCAP 2003 »est un avertissement à la société, et pas seulement comprendre le handicap", tout en exigeant la réforme de la Loi sur les condominiums et l'élimination des barrières architecturales pour améliorer les conditions le collectif

Selon le Médiateur, "au fond, nous sommes tous handicapés et pouvons faire beaucoup de choses avec un très grand coeur et de compréhension" président du Conseil, Manuel Chaves, DISCAP également visité 2003, tenue à l'Exposition Congrès et jusqu'à aujourd'hui, sur une base biennale et qui rassemble 40 exposants

6

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha