Le Médiateur de la Communauté de Madrid met en garde contre la mauvaise application du code contre «télé-poubelle"

Les stations de télévision qui signé le 9 Décembre dernier le contenu du code d'autorégulation pour protéger les enfants de la "télé-poubelle" "ont pas apporté des changements importants" à ce jour, a déclaré aujourd'hui médiateur de la Communauté de Madrid, Pedro Morgades Nunez, qui a déclaré que le délai Mars 9 pour les changements doit faire une "nouvelle étape de non-retour, l'engagement et le respect des droits de l'enfant"

Ce code, signé par TVE, Antena 3, Telecinco, Canal +, la télévision régionale en cluster FORTA et la chaîne locale Localia vise à améliorer l'efficacité dans le cadre de la période de protection des enfants 6:00-à-10h00 de la nuit, et, dans ce délai, fournit une bande de montre spéciale 08 heures 00-09 heures 00 et un 5h00-20h00 surprotection cela vaut aussi pour les week-ends et les périodes de vacances, dans lequel prévoit que la présence d'enfants sur l'écran de télévision augmente

Un comité mixte de suivi, qui comprend des représentants des organismes de radiodiffusion et de la société civile, sera chargé de veiller à la mise en œuvre correcte du code, de publier des rapports sur leur mise en œuvre, et de transmettre des suggestions et des plaintes ont été demandés par rapport au contenu de télévision

Se référant à ce comité, Nunez Morgades dit la procédure pour les citoyens de porter plainte peuvent "être quelque peu déformée lors de la réception de celui-ci sont d'abord les téléviseurs propre" Par conséquent, il a exhorté les parents et les éducateurs que, à partir de maintenant, "sont particulièrement attentifs à tout contenu considéré comme nocif pour leurs enfants», et que «avoir des canaux clairs de plainte: qui contacter, comment le faire, faire une adresse, e électronique, etc. "

Le Médiateur a également demandé aux opérateurs de donner un maximum d'informations aux citoyens sur le contenu des programmes et ils ont été invités à transmettre leurs plaintes à travers les associations de parents, les éducateurs, les jeunes et les enfants, et le consommateur et les utilisateurs avec la mise en œuvre sur tout le territoire national

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha