Le Forum des ONG sur les enfants et les adolescents insiste sur l'importance de l'éducation pour atteindre l'inclusion sociale

Hier a été approuvé à Leon, dans le cadre du Forum des ONG II sur les enfants et les adolescents en Amérique latine, une déclaration que les gouvernements «reconnaissent l'éducation comme une clé pour promouvoir l'inclusion sociale et économique" est demandée et que «garantir» une éducation «universel et de qualité" pour tous les enfants de la réunion, qui a eu lieu dans la ville de León durant ce week-end, a été fermé hier par le secrétaire aux Affaires sociales, Amparo Valcarce, et le ministre de les enfants du Costa Rica, Rosalia Gil

Des organisations de plus de 22 pays d'Amérique latine, l'Espagne et le Portugal ont participé à cette conférence, à laquelle il est destiné à éliminer les situations telles que le travail des enfants, ce qui affecte ses pires formes huit millions d'enfants, il a rappelé Valcarce Le forum a adopté la déclaration il sera discuté aujourd'hui à León à la Conférence VII ibéro-américaine des ministres et des hauts fonctionnaires de l'enfance

La déclaration commence par l'obligation qui indique "ne pas permettre une régression dans le respect et la garantie« des droits des mineurs et, en tant que deuxième point, appelant à "ceux qui ne l'ont pas encore fait à ratifier les traités internationaux et ses protocoles sur les droits de la protection des mineurs "de liaison

Entre autres exigences, les gouvernements sont invités à "adopter d'urgence" des mesures efficaces pour réduire la pauvreté et l'exclusion sociale ainsi que l'élimination de la dette extérieure est également parmi les quinze points approuvés la nécessité de «lutter contre les problèmes liés à la des systèmes efficaces de santé de l'information statistique », qui servent de" base d'observer l'état de "les enfants et les mères, ce qui affecte la prévention et l'accès universel aux services de santé est assurée également nécessaire le développement de" droits et le statut socio-économique "des enfants, afin de" les politiques des régimes et des programmes à court, moyen et long terme "

Assurer la libre participation des enfants dans les questions qui les concernent ou pousser une collaboration entre le secteur public, les ONG et le secteur privé pour assurer le plus grand respect pour les droits des enfants et des adolescents sont d'autres propositions demandent aussi «mesures positives» spéciaux pour "prévenir l'exclusion" et protéger les enfants dans les situations de «désavantage» des peuples autochtones, les minorités ethniques, les migrants, les réfugiés, infectés par le VIH, les personnes handicapées et ceux qui souffrent de violence et sont exploitées sexuellement ou professionnellement

Le Forum III aura lieu l'année prochaine en Uruguay, comme inclus dans la déclaration, qui affirment également que lors du prochain sommet sur les progrès représente reddition propos

3

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha