Le BIT estime que 11 millions seraient nécessaires de nouveaux emplois pour l'Afrique de réduire son taux de chômage à la moyenne mondiale

Un rapport publié par l'Organisation internationale du Travail (OIT) a déclaré que pour l'Afrique réduit son taux de chômage à la création moyenne mondiale actuelle d'au moins 11 millions de nouveaux emplois par an serait nécessaire d'ici 2015

Ni la croissance économique, ni augmentation de la productivité en Afrique ont réussi à réduire le chômage et la pauvreté au travail, selon ce rapport, qui servira de l'ordre du jour de la réunion régionale africaine du taux de chômage BIT sur le continent plus pauvres dans le monde est de 10,3%, par rapport à la moyenne mondiale de 6,3% en 2006, selon cet organisme

Le Directeur général du BIT, Juan Somavia, a déclaré que le rapport montre que la croissance économique ne crée automatiquement les emplois nécessaires et créer de nouveaux emplois ne garantit pas la réduction de la pauvreté Par conséquent, il a exhorté les pays d'élaborer des politiques qui leur permettent de bénéficier de possibilités d'emploi générées par la croissance économique

Afrique se sont améliorés au cours des trois dernières années, le taux de croissance économique, même si cela n'a pas été reflété dans la création d'emplois, qui ont augmenté à un taux annuel de 8,6 millions d'emplois, selon les calculs de l'étude spectacle OIT qui aurait besoin de créer 11 millions de nouveaux emplois par an en 2015 pour atteindre le taux de chômage global moyen actuel de 6,3%

L'OMS estime également que le pourcentage de travailleurs pauvres en Afrique vivent avec moins de 2 $ par jour, sera réduit de 78,6% actuellement à 76,4% en 2015. Cependant, leur nombre passera de 260,3 millions de 316,700,000 personnes en raison de la croissance plus de la population, le travail des enfants reste l'un des grands maux du continent, parce que, bien que le pourcentage des enfants qui travaillent entre 5 et 14 ans est passé de 29% en 2000 à 26 % en 2004, leur nombre a également augmenté de 48 à 49,3 millions en raison de la croissance de la population

4

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha