La Chambre des représentants rejette la «loi Sinde", qui a permis la fermeture de pages Web

La Chambre des représentants a rejeté la deuxième disposition finale de la loi de l'économie durable, ce qui permettrait à la fermeture des pages web pour atteinte aux droits de propriété intellectuelle La prochaine étape serait de discussion au Sénat à partir du 18 Janvier, où il veut réintroduire un amendement

Après des heures d'attente, reporté le vote jusqu'à ce qu'il ait terminé la Chambre, le Congrès désapprouve le libellé de cette disposition réglementant la fermeture de sites Web qui favorisent les téléchargements protégés par le droit d'auteur les fichiers exécutif n'a pas obtenu le soutien nécessaire pour faire apparaître la disposition, qui ne traitait pas des questions telles connexions, le prix de l'ADSL ou la création de nouveaux modèles d'affaires

Hier, une douzaine de sites fermés pour protester contre l'adoption éventuelle de la disposition "Cinetube", "Série Yonkis" "Coin de Jésus", "Free Cinema» ou «téléchargements directs» étaient quelques-uns des participants cette initiative, qui, dans la plupart des cas redirigé vers un texte expliquant la raison de la fermeture de tous les utilisateurs qui voulaient accéder à leur contenu

"Si la« loi Sinde 'passé, cette page disparaîtra Internet sera une TV, le service de la puissance de la liberté d'expression sur Internet Aucune censure ne pas «loi Sinde' Non à la fermeture de sites", a indiqué dans le texte qu'ils redirigés les utilisateurs sur le portail «Non à la fermeture de sites", un lieu où un manifeste du mouvement restant accroché Ce portail également des liens vers certains des principaux opposé à la "loi Sinde" sur ses derniers sites d'entrée , ont été invités à aider les utilisateurs d'Internet pour éviter la mise à disposition parce que, si elle était adoptée, serait "changer pour toujours pour l'ensemble de l'Internet espagnol"

Le projet de loi sur l'économie durable recueillir une commission du ministère de la Culture pourrait bloquer un site s'il a compris que viole la propriété intellectuelle ou était susceptible de causer des dommages matériels aux auteurs, bien que la mise en œuvre de cette loi exigerait une autorisation judiciaire

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha