La CE propose de renforcer la traçabilité des dispositifs médicaux tels que les implants mammaires

La Commission européenne (CE) a proposé de renforcer la traçabilité des dispositifs médicaux tels que les implants mammaires approbation de certification de ces produits par les autorités compétentes de la vingt pour assurer leur sécurité et de l'initiative vient à la suite du scandale implants mammaires en silicone à usage industriel commercialisé par la société Poly Implant Prothèse (PIP)

"Nous proposons d'améliorer la traçabilité de ces produits," porte-parole de la Santé a confirmé l'exécutif européen lors d'une conférence de presse, Frédérik Vincent, qui propose que la CE présentera une proposition de "réexaminer" la directive européenne qui réglemente et classe la axée sur les risques 10.000 dispositifs médicaux sur le marché européen aujourd'hui, allant des bandages aux implants mammaires

«Nous allons renforcer les critères d'accréditation des organismes et des organismes notifiés Les États membres vérifient les compétences des experts, des installations de recherche, le type de test effectué et des essais (lors de l'approbation de ces dispositifs médicaux ) Ce doit être inclus dans l'examen, "le porte-parole après avoir critiqué la fragmentation des organisations et des organismes qui certifient la sécurité des produits, actuellement entre 70 et 80 Vincent propose que Bruxelles espère présenter une proposition à cet avant fin de la première moitié de l'année et a rappelé qu'en 2008, l'exécutif européen a défendu la nécessité de renforcer la traçabilité des dispositifs médicaux ont augmenté le risque, tels que les implants

Vingt-sept représentants ont tenu au cours des dernières semaines trois réunions du comité de la sécurité de la santé à la demande de la France à ce jour pour discuter et échanger des informations sur les implants mammaires au silicone industriel, qui est retiré du marché européen "au printemps 2010, "selon le porte-parole a confirmé« assez »États membres ont déjà approuvé la proposition que l'exécutif européen a présenté aux experts des vingt-sept à la dernière réunion, tenue le mercredi de lancer" un système commun de l'évaluation " risques dans le "futur proche"

Actuellement, chaque pays a promis de faire "une évaluation des risques de la situation sur son territoire" d'identifier avec précision le nombre de personnes touchées Bien que le nombre total de personnes touchées ne sait pas, en France, il y a 30.000 femmes le plomb et le Royaume-Uni entre 40 000 et 50 000 cas est estimé que, dans le monde entier sont entre 300 000 et 400 000 cas depuis Poly implant Prothèse a été l'un des plus grands producteurs de ces implants dans le monde entier par conséquent, la cE a convenu de faire rapport de la situation dans des pays tiers, a déclaré Vincent

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha