La Banque d'Espagne dit que la nouvelle évaluation standard pas dévaloriser logements

Les mesures incluses dans la réforme de la législation sur l'évaluation immobilière qui met fin au ministère de l'économie, dont le but est d'éliminer le processus de calcul des éléments spéculatifs et future réévaluation de l'actif, pas déprécient le prix du logement en Espagne, mais il aura un "impact limité" sur son lieu, a déclaré hier le chef adjoint des institutions financières de la Banque d'Espagne, José Miguel Gómez

Le représentant de la Banque d'Espagne, qui est impliqué dans la rédaction du texte que le ministère de l'Economie conçoit depuis 2000 et devrait être approuvé avant l'été, a déclaré la nouvelle norme comprendra des mesures pour protéger les propriétaires de biens immobiliers contre soudaine décline dans le résultat de l'équité des éventuelles baisses de prix de l'immobilier

Pour cela, la norme exigera sociétés d'évaluation d'informer leurs clients de la possibilité de logement ou de l'actif estimative tombe valeur nominale à court ou à moyen terme, et d'introduire une telle possibilité dans le calcul de l'évaluation, Miguel Gomez a expliqué lors de son discours à une journée d'information sur la nouvelle législation organisé par le magazine "metros2"

De plus en plus les prêts hypothécaires

D'autre part, le volume des prêts hypothécaires administrés par les banques et l'épargne est élevé à 346,369 millions d'euros à la fin de 2002, soit une augmentation de 20,01% par rapport à 346 369 millions enregistrés l'année précédente, selon les données provisoires de l'Association hypothécaire espagnole (AHE)

Le dynamisme du marché du logement en faveur du portefeuille de prêts hypothécaires accordés par les banques et abondent dans 57,752 millions d'euros sur l'année, ce qui implique dépasser environ 7 600 millions à l'augmentation totale enregistrée au long de 2001, non seulement parce les banques et les caisses d'épargne, mais aussi les coopératives de crédit

Cependant, le financement du logement a connu un léger ralentissement en Décembre, qui a permis à terminer l'année avec une augmentation du volume des prêts hypothécaires de 20,01%, comparativement à 20,4% qui a fait jusqu'à Octobre

3

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha