L'UNICEF lance une campagne pour fournir une alimentation complémentaire à environ 500.000 bébés au Niger

L'UNICEF, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM), le gouvernement du Niger et 13 organisations non gouvernementales, a lancé une campagne de nutrition mondiale qui fournira une alimentation complémentaire à environ 500.000 enfants de 6 à 23 mois dans le pays africain où plus de la moitié de la population souffre d'insécurité alimentaire de l'opération a été lancée après l'appel lancé par le gouvernement du Niger le 10 mars dernier

Le but de l'initiative est d'empêcher l'état nutritionnel des nourrissons, qui sont les plus vulnérables aux pénuries alimentaires qui caractérise avant la collecte de la saison de la récolte en Octobre La campagne, qui se déroulera de mai à Août détériore prévoit la distribution d'une série de quatre rations alimentaires supplémentaires mensuels chaque ration mensuelle contenant 8,3 kilos d'aliments enrichis pour atténuer les carences en micronutriments (CSB +), le sucre et 0,75 kilogrammes d'huile enrichie en vitamine a totale, 17.700 tonnes de vivres fournis par le PAM seront nécessaires pour nourrir 500 000 enfants

La campagne a commencé en Koléram, un village dans la région de Zinder, où 800 enfants ont reçu les premières rations alimentaires supplémentaires étaient actuel ministre de la Santé publique du Niger, Pr Nouhou Hassan, Niger représentants de l'UNICEF et du PAM, et les autorités locales

Hassan a déclaré 500 000 enfants sélectionnés sont dans les zones où le taux de malnutrition aiguë globale au-dessus du seuil d'urgence de 15% (tels que définis par l'Organisation mondiale de la santé) dans l'Enquête sur la nutrition et la survie de l'enfant Juin juillet 2009, et dans les zones d'insécurité alimentaire identifiées au cours de la dernière enquête nationale

Niger Toutes les régions à l'exception de Niamey, bénéficiera de cette campagne de distribution générale de nourriture supplémentaire en 2010 pour réduire les taux de malnutrition dans un pays où un enfant sur deux est un retard de croissance

Difficultés dans la mobilisation des ressources

Le directeur du PAM au Niger, Richard Verbeek a déclaré que le calendrier serré ils ont dû mobiliser des ressources, les fournitures et les livraisons de nourriture pour cette campagne a été difficile les quantités nécessaires de nourriture étaient disponibles à l'extérieur du pays et, depuis Niger n'a pas accès à la mer, le transport maritime pourrait prendre deux ou trois mois PAM dû pousser les fonds plus tôt, en Mars, pour vous assurer qu'il a été mis en œuvre à l'heure

Les parties ne sont pas «prêts à l'emploi», mais la population reçoivent des instructions sur leur préparation (la façon de mélanger les aliments et dans quelles proportions), l'utilisation et le stockage de l'avoine

Après les pluies «imprévisible» en 2009, plus de la moitié de la population du Niger est dans une situation d'insécurité alimentaire, avec 3,4 millions qui ont besoin d'une aide immédiate Le taux global de malnutrition aiguë sévère représentent 12,3% et 2,1%, respectivement, selon le dernier rapport sur la nutrition et survie de l'enfant

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha