L'UNESCO considère 2011 comme une étape importante dans la lutte pour la défense et la promotion des droits de l'homme

Pour célébrer cette Décembre 10, Journée des droits de l'homme, l'UNESCO souligne que le mouvement du «printemps arabe» a fait l'année 2011, une "étape importante dans la lutte pour la défense et la promotion des droits de l'homme" le haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme, Navi Pillay, a déclaré que les manifestations à Tunis et au Caire, Benghazi et Deraa, et plus tard, et dans des contextes différents, à Madrid, New York, Londres, Santiago et d'autres capitale, sont un rappel aux gouvernements que les droits humains doivent être garanties pour tous sans discrimination

"Le mouvement du« printemps arabe »soulève une énorme illusion est certainement est le meilleur espoir de progrès démocratiques depuis la chute du mur de Berlin», défend le directeur général de l'UNESCO, Irina Bokova "Cet espoir ne doit pas être frustré savoir que transformations de ce type ont une longue respect des droits humains est une lutte quotidienne, y compris le respect des droits des femmes, dont la participation à ces processus de résistance civile démontré son aspiration à une plus grande autonomie de leurs droits doivent quitter pour eux d'être piétinés et tous les citoyens épris de justice, la Déclaration universelle des droits de l'homme, adoptée le 10 Décembre 1948, doit fixer le cap pour les années à venir », a déclaré Irina Bokova dans son message à l'occasion de la Journée des droits de l'homme

Le 9 Décembre, l'UNESCO a décerné le Prix UNESCO Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence pour le militant des droits humains Khaled Abu Awwad (Palestine) et Anarkali Honaryar (Afghanistan) Khaled Abu Awwad travaille pour la réconciliation entre familles palestiniennes et israéliennes qui ont perdu des êtres chers dans des actes de violence commis dans la lutte Proche-Orient Mme Anarkali Honaryar pour améliorer les conditions des femmes et des groupes minoritaires en Afghanistan

Droit à l'éducation

En outre, Missions salésiennes de rappeler que plus de 67 millions d'enfants dans le monde ont accès à l'éducation de ceux-ci, 45% sont des enfants vivant en Afrique sub-saharienne "Bien que ces dernières années, les gouvernements et les organisations internationales des efforts ont été faits pour rendre l'enseignement primaire universel, il reste encore beaucoup à faire », dit l'ONG donc, le jour des droits humains ONG appelle les gouvernements et les organisations internationales que le droit à l'éducation est remplie

Missions salésiennes avertit que si les choses continuent comme à présent, d'ici à 2015 plus de 50 millions d'enfants seront toujours aller à l'école et, par conséquent, le deuxième OMD ne seront pas atteints

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha