L'UE reconnaît qu'il n'a pas pris de précautions dans la consommation de graisses animales

La confusion L'Union européenne n'a pas arrêter averti hier, par le commissaire européen à la protection des consommateurs, David Byrne, qui n'a pas pris toutes précautions pour éviter qu'il donne le mal "vache folle" pour les espèces grâce à la consommation humaine de graisses animales à cette alarme causée par les inspections effectuées par la Garde civile dans les établissements du secteur de l'élevage Deux des trois interventions adds ont donné lieu à des plaintes et il y a eu au moins sept arrestations

Byrne ne rejette pas une interdiction drastique sur les graisses animales, en vue de sa supervision et de contrôle sont soumis à de nombreuses difficultés, cependant, le remède peut être pire que le mal, que le remplacement éventuel de graisses animales avec des légumes répond à la limites sur la production de pétrole dans l'UE

5

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha