L'exécutif central comprend l'abaissement de licenciement dans sa nouvelle réforme du travail proposée

Le ministère du Travail et de l'Immigration a présenté hier aux partenaires sociaux le nouveau document proposé la réforme du marché du travail, structurés autour de cinq points, qui comprend diverses façons de réduire le licenciement, ainsi que la promotion généralisée de contrat de travail

Le nouveau plan de l'exécutif central, présenté par le coordinateur du Ministère de dialogue social du travail, Alfonso Morón, est différente présentées le 5 Février par le Premier ministre, Jose Luis Rodriguez Zapatero L'objectif de la nouvelle proposition, il a noté la département dirigé par Celestino Corbacho, est de faciliter les progrès "vers une plus moderne, pratique et compatible avec le développement d'une économie durable, de soutenir la création d'emplois et d'augmenter les possibilités d'emploi pour le marché du travail des chômeurs"

Pour ce faire, la promotion généralisée de contrat de travail que l'entreprise ne peut pas être appliquée à des hommes de 30 à 45 ans est proposé, et avoir une mise à pied de 33 jours par année travaillée et un maximum de 24 mois, contre 45 jours et 42 mois de permanente ordinaire en outre envisagé d'égaliser le coût de l'indemnisation pour licenciement abusif pour des raisons économiques ou disciplinaires, et la réforme des différents types de contrats temporaires et à temps partiel

Une autre proposition est que le fonds de garantie des salaires (Fogasa) généralisée qui fait partie de subventionnement du coût des licenciements (40% de 20 jours) à toutes les entreprises actuellement Fogasa cette subvention applique uniquement aux entreprises avec moins de 25 employés

De promouvoir l'emploi des jeunes, il est proposé que 21 à 24 travailleurs qui sont admissibles à des contrats de formation, ainsi que l'exonération totale de cotisations de sécurité sociale pendant leur mandat ont aussi un programme spécifique pour les jeunes entre 16 et 24 ans

En ce qui concerne les subventions, la concentration de bonus pour les contrats à durée indéterminée initiale chez les moins de 30 ans qui ont envisagées pour trouver du travail et ceux de plus de 45 chômeurs de longue durée, avec incitation supplémentaire pour les femmes

Sur le courtage du travail, de la direction le renforcement des services publics de l'emploi se pose, autoriser placement privé, avec "complètement libre" pour les travailleurs et d'élargir la portée des agences de travail temporaire (ETT)

6

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha