L'Espagne est au-dessus de la moyenne européenne en matière d'accès aux services publics sur Internet

Les différentes administrations espagnoles offrent aux citoyens et aux entreprises un degré d'accès aux services publics de base par le biais supérieur à la moyenne pour les pays européens Internet, selon une étude réalisée pour la Commission européenne par des consultants Cap Gemini Ernst and Young

Le rapport indique que les Espagnols ont accès à 58% des principaux services publics à travers l'Internet, il y a 8% plus de six mois, comparativement à 55% en moyenne dans les 15 pays de l'Union européenne (UE) Islande, la Norvège et la Suisse

L'étude, qui est mis à jour tous les six mois, a pour objectif de permettre aux États membres de l'UE afin de comparer leurs expériences, d'identifier les meilleures pratiques et d'accélérer le développement de leurs politiques sur les relations avec les citoyens par le biais de la Croix-Rouge

Irlande, la tête

Les pays européens avec la poursuite du développement de l'administration en ligne sont l'Irlande et la Suède Dans le premier cas, le degré d'utilisation des services publics de base à travers le réseau atteint 85% et dans le second, le pourcentage est de 81%

La moyenne européenne est de 55%, mais a augmenté à un taux de près de 10% en six mois, et l'Espagne, le huitième pays le mieux placé 18 dépasse la moyenne de trois points, et a d'importants développements Internet Tourisme en cours , Justice, seuls les bureaux et les services de santé nouvellement transférés, selon les auteurs de l'étude, augmenter de façon significative le pourcentage dans quelques mois

Ils fonctionnent mieux

Les services qui sont offerts dans plus mature Internet Espagne sont les générateurs de revenus pour le gouvernement, en particulier ceux liés à l'Agence nationale d'administration fiscale (AEAT) d'impôt sur le revenu, TVA, impôt sur les sociétés, les douanes, etc, où pratiquement toutes les opérations la taxe peut être entièrement réalisé par le réseau dans ce domaine serait également des contributions à la sécurité sociale, qui en seulement six mois se sont écoulés d'avoir un degré de préparation de 25% à 50%

0

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha