Inondations au Pakistan ont causé 230 décès et déplacent 330.000 personnes

Les pluies de mousson qui se produisent ces jours au Pakistan ont provoqué des inondations dans la province de Sindh, dans le sud, qui ont déjà fait 230 morts, ont déplacé 330.000 personnes, détruit ou endommagé 1,1 million maisons et ont affecté d'une manière ou d'une autre de 5,5 millions de personnes, selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA)

Le Pakistan a déjà souffert pendant la mousson l'an dernier les pires inondations de son histoire Les eaux ont inondé un cinquième du pays, 2.000 personnes ont été tuées et 20 millions de personnes touchées dans le Sind, l'une des régions les plus touchées ont été enregistrés, il y avait encore des zones qui n'a pas complètement récupéré de la catastrophe de 2010, OCHA a averti que les pluies de mousson ont commencé à se répandre au Baloutchistan

L'organisation a également averti que approvisionnement en eau potable ne sont plus considérés comme sûrs, menaçant la population aux maladies infectieuses En plus, il y a des problèmes pour accéder aux centres concernés et de la santé, parce que les eaux ont englouti beaucoup routes

Les agences humanitaires des Nations Unies ont accru leur aide pour atténuer les effets des inondations Le Programme alimentaire mondial (PAM) a disposés pour nourrir un demi-million de personnes et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a distribué des paquets d'urgence 108000 le gouvernement pakistanais, quant à lui, a installé un total de 2,154 camps où il y a environ 300.000 réfugiés, dont près de la moitié sont des enfants

0

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha