Infractions dans les zones avec radars sont en baisse de 40%, selon le trafic

Infractions dans les zones où les radars ont été installés depuis Juillet dernier ont chuté de 40%, selon la Direction générale de la circulation (DGT) "sont lentement en train de faire leur travail", a déclaré hier le chef de ce corps, Pere Navarro, qui a demandé aux provinces d'indiquer où ils veulent installer un nouveau radar

Au cours d'un petit-déjeuner d'information organisé à Madrid par le Forum New Society, Navarro également fourni des données relatives à la flotte espagnole, qui au cours des dix dernières années a augmenté de neuf millions, pour atteindre 27, alors que le nombre de conducteurs a augmenté cinq millions et maintenant atteint 22

Dans la même période, les accidents de la circulation avec blessés ont été réduites de 6%, des blessures graves de 17% et les décès de 12% Navarro attribué ces bons chiffres à des améliorations technologiques dans les véhicules, appelant "très important" comme une ceinture de sécurité ou des freins ABS

Cependant, le nombre de morts en Espagne reste encore bien au-dessus de la moyenne européenne, parce que si dans notre pays, les victimes sont à 128 décès par million d'habitants, les Pays-Bas, la Suède, le Royaume-Uni, le chiffre est de 60 décès par million

Navarro a également fait référence à des points de pénalité, qui entreront en vigueur prochaine égard ans a dit qu'il est «presque un ministre de l'Intérieur de l'obsession"

Il a également cité quelques-unes des questions qui, à son avis, sont encore le travail inachevé de la sécurité routière, tels que la nécessité pour le citoyen perçoit les amendes comme juste, équitable et non pas comme une pénalité pouvant aller impunis

9

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha