Espagne et la Lituanie principaux pays de la destruction des emplois dans l'UE

Le classement des pays de détruire plus d'emplois dans l'Union européenne (UE) continue de se classer parmi Espagne Ainsi, selon les données de l'office statistique de l'UE, Eurostat, le pays était à nouveau au premier trimestre le deuxième Etat membre de l'UE que davantage de travail éliminée, seule la Lituanie avant

Les chiffres fournis par Eurostat indiquent que l'Espagne a enregistré une baisse de l'emploi de 3,1% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent et de 6,4% en termes annuels, à savoir par rapport au premier trimestre de l'année dernière

Dans toute l'UE 1.916 millions d'emplois entre Janvier et Mars, ont été détruites tandis que le nombre de personnes en emploi dans les pays de la zone euro a diminué de 1,22 million

Les données d'Eurostat montrent que les pertes d'emplois sont intensifiées au premier trimestre dans l'UE et dans la zone euro, avec une chute de 0,8% pendant cette période était de 223,8 millions d'habitants de l'UE avec travail, dont 146,2 millions correspondent à la zone de la monnaie unique

Sommet pour l'emploi

D'autre part, hier, a commencé en Sommet mondial de Genève pour l'emploi, en présence de chefs d'Etat et de gouvernement de plusieurs pays de cette réunion, qui durera jusqu'à mercredi, présentera une série de mesures et de politiques de relance économique et l'emploi

A l'ouverture, le directeur général de l'Organisation internationale du Travail (OIT), Juan Somavia, a déclaré que «le monde ne peut se permettre de ne pas retourner la création d'emplois que plusieurs années après le début de la reprise économique"

Somavia a exhorté les responsables des gouvernements du monde entier d'accepter de rencontrer pactes pour l'emploi à des politiques nationales, régionales et mondiales que «mettre l'être humain au centre" d'intérêt et fondée sur le dialogue et le niveau de la protection sociale

L'OIT estime que la reprise de l'emploi a besoin de quatre à cinq ans de plus que celui de la croissance économique, qui estime que si on ne fait rien, la crise du chômage peut être prolongée encore huit ans

Ses prévisions qui passent entre 39 et 59 millions de personnes perdront leur emploi cette année atteint 239 millions à seulement 45 millions de nouveaux chômeurs et mondiales pour le marché du travail des jeunes serait nécessaire chaque année pour créer 300 millions d'emplois 2015 pour absorber cette main-d'œuvre

3

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha