Espagne consomme 2% du pétrole produit dans le monde, selon le WWF / Adena

Régulièrement informer et d'éduquer la société sur les conséquences que cela peut avoir sur le temps du rythme actuel de la consommation de pétrole sont les objectifs de l'Observatoire Petroleum, une initiative du WWF / Adena est annoncée coïncide avec le Congrès mondial du pétrole, tenue à Madrid cette semaine, et la présentation des statistiques sur la consommation et de pétrole

WWF / Adena exhorte les politiciens impliqués dans cette conférence et tous les citoyens à réduire la consommation de pétrole et de ses dérivés à cet égard, l'organisation environnementale a dit que il y a du pétrole depuis plus de 40 ans, mais s'ils brûlent tout réserves sont émises dans l'atmosphère de 520 000 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2), l'équivalent de trois ans et demi brûlant des forêts dans le monde entier ce qui augmenterait les températures actuelles entre 4 et 4,9 degrés fin de Celsius du siècle

Le groupe indique que l'Espagne consomme 2% d'huile total mondial annuel et ses émissions par habitant pour cette cause dépasse 263% moyenne mondiale seulement environ pétrole et produits pétroliers, l'Espagne pourrait émettre cette année 240 millions de tonnes de CO2 "Depuis notre pays ne répond pas à son objectif dans le protocole de Kyoto, doit racheter les droits pour compenser environ 40% de ces émissions Cela peut entraîner un coût de 500 à 2.700 millions d'euros" souligne WWF / Adena, qui croit que l'Espagne devra réduire de toute urgence leur consommation de «l'or noir» pour devenir insoutenable écologiquement et économiquement

protocole

Comme solution, l'ONG de conservation propose l'adoption d'une sortie de protocole Transport de pétrole, d'un accord entre tous les partenaires sociaux, ce qui conduit à l'Espagne de cesser d'utiliser des dérivés du pétrole en 2025 pour le transport Cela devrait stimuler l'épargne l'énergie, le changement des habitudes et aller pour les véhicules électriques alimentés par des énergies renouvelables

"Le pétrole est la ressource trop précieuse pour graver dans nos voitures ont de meilleures options pour les faire travailler brut a des applications fondamentales de la médecine et d'autres zones où il n'y a pas de substitut pour le moment, donc, de les graver et de le jeter que cela n'a aucun sens" Heikki dit Willstedt, un expert sur l'énergie et le changement climatique WWF / Adena

4

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha