Des chercheurs britanniques proposent une taxe sur les aliments gras pour lutter contre l'obésité

Imposer une taxe sur les aliments riches en gras, en sucre et en sel permettrait d'économiser chaque année plus de 3000 morts en Grande-Bretagne, en réduisant le nombre de maladies cardio-vasculaires, selon une étude scientifique a révélé

L'étude, menée au Centre médical de la Reine (Nottingham, centre-ouest de l'Angleterre) a examiné la faisabilité de trois types de taxes qui contribuent à la réduction de l'obésité, pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires La première taxe étudié par l'équipe serait taxer les aliments contenant un niveau élevé de graisse saturée, la deuxième punir ceux qui sont généralement nuisibles à la santé, tandis que le troisième serait applicable aux produits qui sont riches en matières grasses, le sel et le sucre

Les chercheurs ont constaté que cette dernière option serait plus efficace, comme on pouvait éviter 3200 décès chaque année de maladies cardio-vasculaires, ce qui signifierait une réduction de 1,7% au niveau national

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha