Commission approuve des «recommandations» pour la coexistence des cultures conventionnelles, biologiques et OGM

La Commission européenne a approuvé hier un «recommandations» à la coexistence des cultures conventionnelles, biologiques et OGM, mais laissée à la capacité de chaque État membre d'édicter des règles sur la distance minimale entre les champs et les précautions à prendre

Les recommandations présentées par le commissaire à l'agriculture, Franz Fischler, allant de la création de «distances de sécurité entre les champs", âgés pour les plantes à pollinisation croisée, comme le colza, qui pour l'auto-pollinisation, de mettre des couvertures simples pour prévenir les flux de pollen et combine le nettoyage et le stockage

Les recommandations ont été jugées insuffisantes par l'Autriche, le Portugal et le Luxembourg, qui aurait préféré l'UE à prendre des mesures sur la question, comme il l'a fait avec les règles strictes en matière d'étiquetage, de surveillance et d'autorisation en France, un pays beaucoup plus réticents, préconisé par des expériences avec le maïs, le colza et la canne à sucre génétiquement modifiée plus tard pour déterminer les mesures nécessaires au niveau européen

Personnellement, M. Fischler a déclaré qu'il était "favorable" à "agriculteurs sont regroupés en zones homogènes interdisant volontairement manipulation génétique ou dans les grandes biorégions" Selon lui, ces initiatives seraient «économiquement judicieuse" et "pourraient être des points de vente "

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha