Chercheurs Salamanque travaillant sur un projet sur la division cellulaire à la recherche de nouveaux traitements contre le cancer

Une équipe du Centre de recherche sur le cancer (CIC) à Salamanque a très avancée et la conception d'un modèle de souris, un pionnier en Europe, qui cherchent à déterminer l'implication de CDH1 et CDC20 gènes suppresseurs de tumeur que possible, qui sont ceux gènes qui réduisent la probabilité d'une cellule à devenir cancéreuses durant la mitose ou de la division cellulaire

Le travail, qui a été financée avec 300.000 euros par la Fondation scientifique de l'Association espagnole contre le cancer (AECC) va permettre la production d'un modèle de souris génétiquement modifiée, ce qui permettra d'éliminer CDH1 d'analyser si votre état se traduit par la disparition des tumeurs, en raison de la prolifération rapide et non coordonnée cellule

Si oui, il va montrer que le gène CDH1 est un suppresseur de tumeur (sera également fait de même avec CDC20), ce qui indique que lorsqu'ils sont mutés ou non exprimé, il y a beaucoup plus de chances d'avoir un cancer "Bien qu'il existe déjà une certaine méfiance à ce sujet, est de déterminer le rôle de CHD1 ", a déclaré Sergio Moreno, qui, avec Marcos et Irene García Higuera Malumbres sont des chercheurs impliqués dans ce travail, qui dureront trois ans

L'importance du projet, selon ses promoteurs, est d'une part, il est un travail a porté sur l'étude de la division cellulaire, un processus qui est altérée dans tous les cancers, et de l'autre, pour être à utiliser une méthode "in vivo" entièrement nouvelle et "aussi proche que possible de modèles précliniques humains", selon Malumbres Ni gènes qui concentrent la recherche ont été étudiés à ce jour dans la mitose

1

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha