Chaque consommateur paierait 577 euros toucher mettre fin au déficit tarifaire de l'électricité

Le déficit tarifaire de l'électricité dite (lorsque le revenu des services publics à travers les tarifs sont plus bas que les coûts de production) les montants actuellement en Espagne, à 15 000 millions d'euros cette déficit élevé est le résultat de "la fixation des tarifs de la politique insuffisante, artificiellement bas ", at-il dit hier l'Association espagnole électrique industrie (UNESA) à la fin, chacun des 26 millions de consommateurs d'électricité dans le pays aurait à payer 577 euros

 Image: CONSUMER EROSKI

Le président de UNESA, Pedro Rivero, a rappelé le déficit tarifaire est né en 2000 et "nous avons dit cela n'a pas été la bonne formule" a également saisi l'occasion de critiquer le gouvernement actuel "link la hausse des taux d'augmentation de l'IPC" devrait être rappelez-vous que le Président de l'exécutif a révélé samedi que l'augmentation du prix de l'électricité à partir de Juillet prochain 1 "sera plus proche de la hausse de l'IPC" (actuellement de 4,7%, l'indicateur avancé mai) que l'augmentation de 11,3% proposé par la Commission nationale de l'énergie (CNE)

Cette hausse de la facture énergétique, Rivero a ajouté que "le moins augmenter les prix, plus ils vont endetter le consommateur" Président UNESA a ajouté que "nous essayons d'obtenir avec les gouvernements, pour le compte qui nous a" et il a souligné que "la libéralisation du secteur dépendra de moins en moins de l'actuel gouvernement"

Les prochaines étapes de la libéralisation de l'électricité sont l'élimination des tarifs industriels et les soirs à partir du 1er Juillet En ce qui concerne la première, Rivera a nié cette allégation entre le pouvoir et les grandes entreprises La deuxième, il a rappelé que sa disparition est imposée par la Commission européenne et que «ce qui doit être abordée est que le traumatisme du changement pour le consommateur aussi peu que possible"

14,140 millions en 2010

UNESA a présenté hier son rapport statistique de 2007, qui comprend les services publics aux investissements réalisés au cours de la dernière année d'un montant de 6.570 millions d'euros, 16% de plus que l'année précédente, ce chiffre passera à 14 140 millions dans la période allant de 2008 2010

L'activité de distribution a attiré 38% des 6,57 milliards et alloué 86% des flux de trésorerie obtenus à ce jeu les 62% restants de l'investissement est allé à l'entretien et à l'expansion de la capacité installée

employeur électrique indiqué dans son rapport que le nombre de mégawatts (MW) d'éolienne installée jusqu'à Décembre 2007 a atteint 13 975, 18% de plus qu'en 2006, ce qui a contribué à les énergies des arrangements spéciaux pour un montant de 26,7 % du total, soit 1,2 point de plus qu'en 2006

La capacité totale installée atteint 90 451 MW, en hausse de 7% par rapport à l'année précédente, après l'augmentation significative de la puissance du cycle combiné, atteignant 19,825 mégawatts

61% de la structure de la production en Espagne a procédé à partir de combustibles fossiles en 2007, par rapport à 19,9% de nucléaire, de 9,9%, passant de 7,5% hydroélectrique et éolienne

consommation nette d'électricité en Espagne était de 267 608 millions de kWh, en hausse de 2,7%, et de l'industrie et de la construction a attiré 36% de la demande d'énergie

De l'14.100 millions électrique investis au cours des trois prochaines années, 8800 correspondent à des actifs de production, y compris les travaux d'entretien et l'augmentation de la capacité installée et l'5,300 millions seront consacrés à l'amélioration des objectifs liés à la conformité la qualité et la puissance

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha