Ceux qui sont touchés par le «Prestige» peut facturer une indemnité à l'avance

Le Conseil des ministres a approuvé un arrêté royal sur les actions pour le versement d'une indemnité à l'égard des dommages causés par l'accident du navire "Prestige" Ce décret-loi permet l'avancement de la compensation à ceux qui sont touchés par le déversement, en supposant que l'État le paiement de cette indemnité

Et autorise l'Institut de Crédit Officiel (ICO) à verser une indemnité jusqu'à un maximum global de 160 millions d'euros, et le ministre des Finances, Rodrigo Rato, de signer des accords de règlement individuelles avec les victimes qui le souhaitent

Ils auront accès à ces allocations à toutes les personnes physiques ou morales qui ont subi des dommages causés par l'accident du "Prestige" en conformité avec les dispositions de la Convention internationale sur la création d'un Fonds international d'indemnisation pour pollution par les hydrocarbures (FIPOL) et la Convention internationale sur la responsabilité civile pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Les communautés autonomes et les collectivités locales touchées par la marée noire peuvent aussi mener des accords de coopération avec le gouvernement central pour compenser les coûts et les dommages causés par l'accident

Les victimes d'accepter la promotion de la rémunération abandonner et renoncer à toutes les poursuites et toute action en justice pour les dommages provenant de la perte du navire, recevant en retour le montant de la compensation

4

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha