Bruxelles enquête sur l'utilisation éventuelle des OGM par deux entreprises galiciennes produisant du lait

L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) de l'UE étudie deux entreprises galiciennes pour possible fraude liée à la vente de lait hors quota et régénérer la même chose avec les produits génétiquement modifiés qui sont interdits en Europe, selon le secrétaire de la Fédération espagnole des producteurs de lait en Galice (Feplac), Manuel Bouzas rapporté

Bouzas dit qu'il enquêtait société Geslac, dont le siège est dans la ville de Monforte de Lemos, et le groupe de gestion de la logistique des produits laitiers, qui a un bureau à Lugo et "branches dans beaucoup d'autres endroits" de l'intérieur et à l'extérieur Galicia

Selon le secrétaire d'Feplac, ces deux sociétés, qui sont également à l'étude par le gouvernement espagnol, et de nombreux autres mineurs, font une "couverture importante aux grandes laiteries, qui sont le blanchiment de lait», d'où le volume des échanges est "très grande"

Le volume de lait hors quota vendus chaque année en Espagne représente 30%, environ deux millions de tonnes, un pourcentage similaire en Galice, où environ 600 000 litres vendus, selon les données de la Fédération

4

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha