Bruxelles a un plan pour réduire de 25% le taux d'accidents et les maladies professionnelles

La Commission européenne a présenté hier un plan de cinq ans qui vise à réduire de 25% le taux d'accidents et les maladies professionnelles pour améliorer la santé des travailleurs et de réaliser une augmentation de la productivité

Le commissaire à l'emploi, Vladimir Spidla, a déclaré que chaque année dans l'UE sont enregistrés environ quatre millions d'accidents du travail qui représentent des coûts énormes pour l'économie européenne "Une partie importante de ces coûts grèvent les systèmes de sécurité sociale et les finances publiques" , un point

Spidla a ajouté que l'amélioration de la santé et la sécurité des travailleurs est l'une des clés de la croissance et la création d'emplois dans l'Union, selon lui, stimuler la productivité et la qualité du travail "obtenir également la croissance et la compétitivité de l'Europe"

Le plan de la Commission européenne introduit un des objectifs chiffrés pour la période 2007 2012, même si elle est purement indicative À son solde de l'ancien régime pour les cinq années 2002 2006, Bruxelles estime que le nombre d'accidents et de maladies professionnelle est en panne, tous deux anciens Quinze et les nouveaux États membres qui sont venus à l'UE en 2004

À cet égard, une diminution de 17% est calculée dans des accidents mortels dans l'UE-15 au cours des cinq dernières années, et 20% dans les accidents qui ont causé l'absentéisme de plus de trois jours de toute façon, avertit Bruxelles la situation dans certains secteurs, comme l'agriculture, la construction et le transport, "toujours préoccupante"

0

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha