AEA demande Intérieur de suspendre entre 40 et 160 euros d'amendes pour excès de vitesse imposée avant le 1er Juillet

Associés européennes (AEA) a demandé automobilistes ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, d'appliquer le principe de la "loi la plus favorable" tous les dépassements alléguée avant le 1er Juillet, la date d'entrée en vigueur de points de pénalité selon l'AEA, les nouveaux critères disciplinaires utilisés par la Direction générale de la circulation (DGT) de la mise en œuvre de la nouvelle licence, ces infractions sont passibles d'amendes moins cher

L'Association Automobile estime que dans ce cas, pourrait être trouvée dans actuellement plus de 200.000 amendes pour excès de vitesse, le montant devrait être réduit, selon lui, entre 40 et 160 euros si les critères de nouvelles sanctions ont été appliquées DGT

Vieilles notions, le trafic auraient imposé, par exemple, une amende de 300 euros, un conducteur qui avait passé à 84 kilomètres à l'heure pour une traversée limitée 50 Mais maintenant, il suffit de payer 140 euros, qui alléguait contrevenant pourrait bénéficier d'une réduction de 160 euros pour la mise en œuvre du principe constitutionnel de «rétroactivité des dispositions pénales plus favorables», explique l'association

retraits de cartes

AEA a également demandé Rubalcaba annulation de milliers de suspension temporaire du permis de conduire qui ont été jusqu'à présent punir certain excès de vitesse, et que l'application des nouveaux critères ont été réduits à des sanctions économiques exclusives

Il a également été demandé de sanctionner critères appliqués à tout moment être rendus publics par l'administration, de sorte que tous les citoyens paient les mêmes peines

18

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha