Action contre la faim au Sahel développe des actions «argent contre travail» pour atténuer la crise alimentaire

L'ONG Action contre la faim dans les actions du Sahel a commencé argent contre travail, fournissant des bons alimentaires et des transferts monétaires directs pour atténuer la crise alimentaire qui frappe la région

Responsable de l'organisation de la sécurité alimentaire, Julien Jacob, a expliqué comment ", comme les crises alimentaires ne sont plus liés à des problèmes de disponibilité de la nourriture pour être causés par des problèmes d'accès économique à la nourriture disponible sur les marchés, des interventions de change sont retranchés avec succès dans le secteur humanitaire, en particulier au cours des cinq dernières années "pour cette raison, cette ONG équipes ont commencé à offrir des salaires de 1.300 francs CFA (environ deux euros) à des milliers de familles dans pays du Sahel Niger, Mali, Mauritanie, Burkina Faso et Tchad

ACF explique que les interventions de l'argent sur la base sont une approche relativement nouvelle à l'action humanitaire telle aide suppose que les bénéficiaires sont les mieux placés pour décider de ce dont ils ont besoin dans leurs maisons et être en mesure de choisir en fonction de leurs besoins et les priorités "et pas seulement sur l'efficacité, a également beaucoup à voir avec la dignité et avec une approche moins paternaliste à l'action humanitaire", a ajouté Jacob

Un autre avantage de l'aide monétaire est que «si ces interventions sur l'aide alimentaire est une priorité, tout en favorisant l'économie locale et les marchés seraient déprimés s'il n'y a pas de demande sont réactivés», a déclaré Jacob "Bien sûr, a besoin étudier de façon stratégique chaque contexte pour lancer la manière la plus appropriée et de prendre quelques précautions que la mise en place préalable de prix maximaux avec les commerçants pour les marchés ne soient pas faussées "aussi vous devez choisir soigneusement les personnes qui ne sont en aucune ses formes, le transfert de l'argent "est généralement plus efficace donner aux femmes, parce que veiller à ce que l'argent sera consacré à l'alimentation et la nutrition de leurs enfants», a déclaré Jacob

crise alimentaire dans la région de la Casamance

mauvaises récoltes de l'année 2011, des cultures en raison de la sécheresse dans le Sahel "affectent considérablement la population de la sous-région naturelle de la Casamance (Sénégal) façon,» avertit ONG Solidarité international a expliqué que l'absence presque totale de pluies de Juin à septembre et la baisse significative des précipitations de 15 septembre ont causé le retard dans la germination des graines et la baisse drastique de la production en conséquence, en Janvier de cette année, la population a été contraint de vendre une partie de sa production pour répondre aux besoins les plus urgents et les stocks après la récolte ont été réduites de six à trois mois

Une enquête menée entre Novembre et Décembre 2011 dans diverses régions du Sénégal à l'époque a montré une prévalence de la malnutrition aiguë chez les enfants de 6 à 59 mois Cette situation a été exacerbée par la forte baisse de la production de la campagne agricole 2011 2012

En Gambie, les autorités estiment que plus de 936.000 personnes sont extrêmement vulnérables en raison de la sécheresse, la situation est si grave que les sources non gouvernementales indiquent que les femmes dans les régions les plus touchées ont laissé le petit déjeuner et le dîner pour se nourrir leurs enfants

En Guinée Bissau, la population a dû puiser dans les réserves de graines pour l'alimentation en raison de l'impossibilité de les acquérir sur le marché par l'augmentation exponentielle des prix Cette situation est aggravée par la violence survenant dans le nord du Mali et il a déjà déplacé plus de 150.000 personnes à l'intérieur et l'extérieur du pays

Fondations Solidarité Internationale HABITAFRICA et IPADE, par le biais de l'Association temporaire d'organisations (ATO SAGE) ont signé la "Contribution à la sécurité alimentaire et la gouvernance environnementale (SAGE) au Sénégal, en Gambie et en Guinée Bissau" Convention, a rapporté La solidarité internationale

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha