400 charognards oiseaux en voie de disparition en Andalousie sont morts au cours des dernières années

Un total de 400 copies de charognards répertoriés comme espèces en voie de disparition sont mortes en Andalousie depuis les années 90, qui est une "pointe" dans ce type de mortalité, a déclaré hier le ministre de l'Environnement de la Junta de Andalousie, Fuensanta Coves, qui a souligné la situation délicate du vautour noir

Criques dit que l'un des principaux facteurs de risque est l'utilisation de poison, qui en 1983 a été interdit en Espagne et qui a marqué le début de la reprise de la population de charognards, tandis que le 90 "est devenu a détecter, en dehors de chats comme le lynx ibérique utilisation massive de ces poisons dans le domaine, ce qui provoque la mort de ces oiseaux, notamment le vautour noir "

Les principaux poisons qui sont parmi les restes de ces animaux allant de la strychnine, aux herbicides et autres poisons qui sont utilisés dans l'agriculture, le ministre dit qu'il ya encore ceux qui croient que "l'utilisation de ces poisons sont capables de mettre fin à des prédateurs consommer au petit gibier, et que la chasse est améliorée, et cela est faux "

Programme de sensibilisation

Criques ont donné cette information lors de la présentation d'un programme de sensibilisation du public à propos de l'aigle impérial, le vautour noir et le lynx ibérique, espèce qui sont, selon les dossiers tant de l'Union européenne et l'Union internationale de la nature , dans un état critique

"Ces trois espèces se produire ensemble parce qu'ils ont le même habitat, la forêt méditerranéenne", a déclaré En Andalousie, il y a quatre millions d'hectares de zones forestières, dont la plupart sont de la forêt méditerranéenne, où, au cours des dernières années, il a été une dégradation de cet habitat, qui a une incidence sur ces espèces, ajoutées Coves, qui a mis l'accent sur la situation du vautour noir, une espèce de qui ces dernières années ont perdu environ 1.000 exemplaires en Espagne, 40 % d'entre eux en Andalousie

Ce programme est basé sur des panneaux didactiques et informatifs et est destiné à un segment particulier de la population, tels que les éleveurs, les agriculteurs, les chasseurs, les apiculteurs, les bergers, et même les enfants, qui visiteront les zones habitées par des espèces mentionnées, tant qu'une délégation technique de l'Environnement de la Junta explique tout le matériel

2

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha